L’équipe Delaplace.pro visite l’entrepôt Amazon de Lauwin-Planque

amazon lauwin planque

Cette semaine, l’équipe Delaplace.pro s’est rendue dans les coulisses de la zone de distribution d’Amazon à Lauwin-Planque pour vous, une petite commune située dans le Nord de la France pour se rendre compte du chemin d’un article dans un flux de distribution. On vous en fait le récap’ !

Nous avons, ainsi, pu découvrir au cours de cette visite l’ensemble de cette supply chain qui se trouve derrière nos quelques clics pour commander nos articles et avons été très agréablement surpris. L’équipe a aussi pu se rendre compte de l’organisation particulièrement rigoureuse qui est déployée pour satisfaire au mieux les clients ainsi que du contrôle qualité, toujours au cœur des préoccupations d’Amazon. En immersion dans l’entrepôt à Lauwin-Planque, la team a également pu noter le professionnalisme de ces hommes et femmes qui, chaque jour, mettent tout en œuvre pour que les commandes des clients arrivent à temps.

L’entrepôt Amazon basé à une dizaine de kilomètres d’Auby, que nous avons visité, s’étend sur près de 90 000 m², une surface particulièrement large mais l’entrepôt ne fait pas partie des plus grands dans le pays. En effet, sept zones de distribution Amazon sont implantées pour le moment en France bien que le géant du commerce électronique américain basée à Seattle aspire à en ouvrir davantage sur l’hexagone. L’entrepôt à Boves situé à une vingtaine de kilomètres d’Amiens est le dernier en date qui a ouvert ses portes en septembre 2017 et, avec ses plus de 108 000 m2, c’est aussi le plus grand de France.

La zone de distribution qui emploie plus de 3000 salariés (jusqu’à 5000 en période de fêtes de fin d’année) est en forme de papillon. Delaplace.pro a eu l’opportunité de suivre le chemin type qu’effectue un article dans un flux de distribution.

L’entrepôt est divisé en 2 parties : l’inbound (réception des marchandises) et l’outbound (envoi des colis aux clients finaux).

Logo Amazon.com

Au sein de l’inbound :

La première étape dans le traitement d’un article s’effectue au quai de réception. C’est à cet emplacement que les palettes contenant les articles sont déchargées des camions.

Une fois les articles dépalettisés, la deuxième étape consiste à enregistrer les articles. Les cartons arrivent sur des convoyeurs et chacun d’entre eux est scanné pour avoir le code barre. A chaque étape du flux de distribution, un contrôle qualité est effectué par une tierce personne mobilisée pour minimiser au maximum la marge d’erreur.

Les cartons sont déposés à l’extérieur grâce à des convoyeurs. Le groupe Amazon traite aussi des articles ne venant pas de son enseigne (produits vendus sur la marketplace Amazon). Ces derniers sont différenciés grâce à un début de code barre différent.

La troisième étape se déroule dans la tour de stockage. Les articles sont rangés par taille par les salariés selon qu’ils soient classés comme “petits” ou “grands”. Amazon tient à automatiser au plus ses entrepôts. Le géant américain compte d’ailleurs mettre en place, dans son nouveau centre de distribution, qui sera basé sur Brétigny, des machines capables de porter des étagères d’articles jusqu’aux employés afin de limiter leurs déplacements. Il faut savoir que les différents centres de distribution Amazon sont spécialisés en fonction de la taille des colis, par exemple, l’entrepôt se situant à Montélimar est spécialisé dans les articles eux aussi petits ou grands. La demande d’aide des salariés d’Amazon est basée sur un système de lumières. Quand les salariés de la zone de distribution rencontrent un problème avec un article, ils n’ont qu’à déclencher une lumière allant du orange au rouge qui va déterminer l’intensité de leur problème et ainsi envoyer une personne apte à résoudre le soucis du salarié. A noter également que le rangement des articles dans les tours (batiments avec les étagères de stockage) se fait de manière aléatoire c’est-à-dire que les salariés, une fois leur chariot d’articles rempli, peuvent les disposer dans la même allée. Cela peut paraître anodin mais, toujours dans le souci d’optimiser au mieux le confort des employés, Amazon tient à leur limiter les allers-retours inutiles.

Amazon.fr dispose de nombreuses références, près de 250 millions en 2019 dont 5 millions sur le site de Lauwin-Planque (en période calme).

L’outbound :

Le dernier niveau de la tour de stockage concerne l’expédition. Dans les chariots qu’utilisent les pickers (salariés qui rassemblent les produits commandés en arpentant les allées) se trouvent des bacs noirs pour disposer les articles. Toujours par souci de sécurité qui est “le plus important chez Amazon”, les salariés n’ont pas le droit de porter des colis de plus de 15 kilos. C’est d’ailleurs pour cela que le panier se ferme virtuellement et qu’une alerte les prévient quand ils ont atteint le seuil des 11 kilos. Une fois les bacs noirs remplis, les articles sont acheminés sur des convoyeurs pour les scanner. C’est à cette étape que les articles sont assemblés dans le même compartiment s’il s’agit d’une commande multiple (commande qui contient plusieurs articles).

Source photo : La Voix du Nord

Enfin, la dernière étape se passe au poste d’emballage. Les articles sont scannés à nouveau pour vérifier qu’il s’agit du bon colis qui sera envoyé. Pour limiter le gaspillage d’emballages, les salariés ont connaissance de la taille de l’article afin de savoir le volume de carton à utiliser. Une fois l’emballage effectué, le code barre est apposé sur le colis avant d’être envoyé à la machine disposant les étiquettes d’expédition. Le poids des articles est aussi vérifié à cette étape pour contrôler l’anomalie en cas d’erreur.

Pour finir, les articles sont une dernière fois scannés pour savoir vers quel camion il faut les diriger. Ainsi, les colis vont de manière automatique grâce aux convoyeurs jusqu’à la sortie. Le convoyeur qui amène les colis jusqu’aux camions se baisse ou se lève pour aider à la disposition dans le camion.

Chaque expédition d’article est calculée au kilomètre près pour optimiser au maximum le temps de transport et ainsi livrer les colis aux aéroports les plus proches.

Delaplace.pro est en tout cas ravie d’avoir pu se hisser dans les coulisses de l’entrepôt Amazon pour vous livrer ses secrets.

Si vous êtes un professionnel qui disposez de marchandises à stocker, cherchez un entrepôt et aimerez vous aussi savoir les secrets de votre partenaire, faites appel à notre équipe. La plateforme met en relation des professionnels en recherche de l’espace de stockage avec d’autres professionnels qui ont justement de l’espace pour accueillir des marchandises (logisticiens,  Grand Groupe, PME…).

Obtenir 3 devis logistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *