La livraison par drone : avenir de la logistique ou simple fantasme ?

livraison par drone

Si l’on vous dit que des drones sont capables aujourd’hui de sauver des vies en Afrique. Le croyez-vous ou restez-vous encore sceptique ? Plus connu sous l’angle du divertissement par le grand public, via notamment ses capacités de prises de vues ainsi que ses vidéos qui offrent des plans à couper le souffle, les usages du drone tendent à se diversifier.

Figurez-vous qu’un projet allemand nommé “Deliver Futur”, en octobre 2018, a fait l’expérience pendant six mois de livrer les habitants de l’île de Oukéréoué en Afrique de l’Est à l’aide de drones Wingcopter. L’expérience n’est pas nouvelle, elle a déjà été réalisée en Pologne, au Rwanda et même en Suisse. En l’occurrence, l’île de Oukéréoué étant isolée, il s’agissait de ravitailler les habitants en médicaments. Le drone est parvenu à réaliser près de 60 km en trois quart d’heure de temps. Une petite victoire pour le groupe allemand. En effet, le délai pour transporter des médicaments et même des denrées alimentaires très réglementé est primordial pour le respect de la chaîne de froid.

Drones dans les entrepots

Et s’il y a bien un endroit où les drones se montrent particulièrement agiles, c’est au sein des entrepôts. Notamment en matière de surveillance, principalement utilisés par de grands groupes comme la SNCF et EDF ou encore dans le domaine des inventaires grâce au drone inventoriste qui est, lui aussi, très prometteur en France. En effet, celui-ci serait capable de réduire de manière considérable les ressources mobilisées mais aussi les marges d’erreurs.

Vous l’aurez donc compris, on constate depuis plusieurs années que l’engouement pour les drones ne cesse de prendre de l’ampleur et que certaines entreprises ont saisi l’opportunité de développer de manière intelligente leur secteur logistique. C’est le cas notamment d’Amazon qui a été le premier a afficher ses ambitions en matière de livraison par drone dès 2013. L’équipe a installé une équipe de recherche spécialisée à Clichy, près de Paris pour pouvoir mettre en place le drone livreur. Le propriétaire de Price Minister (Rakuten) a déjà réalisé sa première livraison en zone urbaine depuis quelques années. C’est le cas aussi de Domino’s qui souhaite faire voler ses pizzas. La Poste a aussi testé il y a quelques années le drone livreur de manière très sérieuse.

Alors, simple coup de marketing ou réelle envie d’innover ?

Même la ville ville de Tokyo, véritable territoire d’innovation digitale et d’expérimentation s’y est mise en réalisant un test de livraison à l’aide du drone Rakuten. La démonstration confirme que le projet est encore un peu abstrait mais ses croquis d’application sont très concrets. L’expérience consistait à effectuer une commande sur l’application.

drone de livraison

Bien que ce fameux drone pourrait révolutionner de manière considérable la livraison, il comporte encore un certain nombre de contraintes surtout au niveau de la sécurité. « Notre principale difficulté, c’est la réglementation » évoquait au Huff Post Hideaki Mukai, chef du projet drone chez Rakuten, une société qui conçoit des drones. En effet, l’Europe et la France sont loin d’être permissives en matières de survol des zones habitées. Les risques que pourrait rencontrer le drone sont nombreux : collision avec un oiseau, chute de grêle, coup de vent violent… En tout les cas, la Suisse a opté pour une interdiction de vol à moins de 100 mètres d’une foule qu’elle espère faire à adopter par l’Europe. Il ne faut pas non plus négliger les périmètres de sécurité. Il s’agit d’assurer un rayon de 5 mètres au décollage ainsi qu’à l’atterrissage. Cette condition, facile à garantir en entrepôt est plus problématique pour livrer les particuliers et comporte un réel risque d’accident pour les particulier. Comment réagira le drone si le chien aboie sur l’aire d’atterrissage ou encore si un projectile atterri sur le drone.

Le drone est également particulièrement sensible au climat. Il ne supporte pas le vent, ni l’humidité et ne décolle pas s’il y a de la pluie. Le drone mis en place par Rakuten ne livre que des paquets de 2 kilos dans un rayon de 10 kilomètres. Conscient de ses limites, la société est actuellement en train de travailler sur des modèles plus gros pour pouvoir supporter des charges plus lourdes ce qui rendra de fait les questions plus importantes.

Le concepteur de drones Rakuten compte bien montrer son savoir faire lors des JO en 2020 et les autres concepteur s’y penchent, eux aussi de manière assidue. Reste maintenant à voir leurs futurs avancées notamment en terme de capacités de volume.

Les experts Delaplace.pro vous ont dressé une brève liste des drones utilisé dans les différents domaines de la supply chain :

  • Les drones inventoristes capables de simplifier le contrôle des stocks et remplacer les humains
  • Les drones de surveillance permettant de renforcer la sécurité
  • Les drones livreur qui permettent de livrer des colis d’un point A à un point B

Delaplace.pro vous tiendra très vite informés des avancées de cette technologie plus que prometteuse. En attendant, la plateforme vous propose un service plus réaliste, qui a déjà fait ses preuves dans toute la France. La plateforme permet de mettre à disposition de l’espace sous-exploités d’un entrepôt (logisticiens, grands groupes, PME…) au service d’autres entreprises qui sont, quant à elles en quête d’espace de stockage et de services logistiques pour abriter leurs marchandises. L’équipe Delaplace.pro s’engage à vous envoyer 3 offres qui correspondent exactement à votre offre sous un délai de 72 heures.

Trouvez votre partenaire logistique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *