La digitalisation numérique dans la supply chain

La digitalisation numérique dans la supplychain

Dans une ère où les flux de marchandises et d’informations ne cessent de s’accélérer et s’intensifier, les entreprises doivent intégrer de nouvelles technologies dans leur supply chain afin de faire évoluer leur organisation.

Selon GT Nexus et Capgemini Consulting, un peu plus de ⅔ de dirigeants, dans le secteur de la logistique, ont entamé des projets liés à la transformation digitale.

Le terme de digitalisation est de plus en plus employé ces dernières années et depuis un petit moment, dans le secteur de la supply chain. Avant de parler plus spécifiquement de cette digitalisation numérique, l’équipe Delaplace.pro vous propose une définition issue du site stratégie.fr. Le magazine définit ce terme comme la “numérisation de l’offre et de toute la chaîne de création de valeur”. Plus simplement, la digitalisation désigne la dématérialisation des supports ainsi que la mise en avant de l’interconnexion entre les différents acteurs.

La digitalisation est donc de plus en plus utilisée dans le domaine de logistique et permet de nombreux avantages dans le secteur. Mais, même si la le domaine commence à adopter le concept depuis quelques temps, il est encore à la traîne par rapport aux autres secteurs. Le domaine de l’industrie pharmaceutique a notamment adopté ce principe permettant la traçabilité du produit ainsi que le repérage des différentes formes de contrefaçon par exemple. Le secteur agro-alimentaire a également recours à cette digitalisation numérique. Celle-ci permet, en effet, de suivre les conditions d’exploitation des matières première ou encore de l’élevage des animaux par exemple. Decathlon a aussi eu notamment recours à la digitalisation numérique dans sa chaîne logistique et même Colis privé qui a fait appel à EURODECISION pour optimiser son activité ainsi que son plan de transport grâce à la digitalisation.

digitalisation logistique

Aujourd’hui, la chaîne d’approvisionnement a un impact particulièrement néfaste pour l’environnement : après une livraison, seulement 50% des poids lourds sont remplis à nouveau sur le chemin du retour.

La digitalisation permet d’améliorer de façon significative cet impact environnemental.

La digitalisation permet, premièrement, de renforcer l’agilité de l’entreprise. En effet, le fait de s’adapter aux évolutions du marché ainsi qu’aux attentes des clients à travers la transformation numérique permet d’améliorer, de manière considérable, son agilité. En pleine “révolution numérique”, les clients, que ce soit en BtoB ou BtoC, sont aujourd’hui hyper-connectés et ont l’habitude de recevoir leurs informations de manière spontanée et en temps réel. Les modèles de livraison intégrant le numérique sont de plus en plus en vogue ces dernières années et se développent particulièrement bien chez les clients. “Click and collect” est un modèle qui connaît par exemple cet engouement. Le service permet aux consommateurs de commander en ligne, sur son smartphone ou ordinateur, pour ensuite pouvoir retirer son article dans un magasin de proximité. Grâce à ce concept plutôt innovant, les particuliers ou entreprises peuvent réserver leur produit qui se trouve en stock dans un magasin, une petite révolution dans le secteur.
Cette digitalisation numérique permet aussi de mieux appréhender le pilotage des activités. En effet, dès lors que l’exploitation des données est mieux effectuée, des outils particulièrement performants vont pouvoir ensuite être mis en place. Ces derniers sont capables d’informer le logisticien sur l’état d’avancement de l’activité et même d’effectuer des prévisions et livrer des conseils de plus en plus fins. Pensons, par exemple au big data et ses capacités impressionnantes. Littéralement “grosses données”, le big data est capable d’intervenir et apporter des solutions performantes et efficaces dans la supply chain. Capable aujourd’hui d’optimiser le réapprovisionnement mais aussi de gérer les stocks. En effet, c’est en prenant en compte les différentes informations relatives à l’activité de l’entreprise : trafic routier, volume du transporteur, mode de livraison que le big data est capable d’optimiser la supply chain et rationaliser les coûts.

Delaplace.pro s’inscrit justement dans cette “révolution numérique” à travers son système. La start-up met à disposition des professionnels (logisticiens,  Grand Groupe, PME…) une plateforme mettant en relation des entreprises qui disposent de zone de stockage avec d’autres professionnels qui sont, quant à eux, en quête d’entrepôt pour pouvoir stocker leurs marchandises. La promesse de l’équipe : envoyer 3 devis qui correspondent parfaitement à la demande du professionnels avec éventuellement des services logistiques associés de moins de 72 heures.

Obtenir 3 devis logistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *