5 bonnes pratiques pour réduire ses coûts de transport en 2019 !

5 bonnes pratiques pour réduire ses coûts de transport

Réduire les coûts de transport est l’un des axes principaux en matière d’optimisation de la supply chain. En effet, les variations liées à la hausse ou à la baisse des coûts de transport impactent directement la marge de l’entreprise. Les coûts engendrés par le transport peuvent représenter jusqu’à 10% des charges directes, voir plus de pour certains secteurs d’activité.

tarifs transport et fret france

A l’ère de l’intelligence artificielle, de l’utilisation de la big data et d’une génération de solutions ultra connectées, Delaplace.pro a réuni 5 bonnes pratiques à adopter en 2019 afin de réduire vos coûts de transport.

Bonne pratique n°1 : La mutualisation des frais de transport

Aujourd’hui les entreprises travaillent de plus en plus en flux tendu afin de s’adapter à la demande des clients qui est plus faible en volume, mais plus importante en fréquence. Ce phénomène a tendance à favoriser le rythme de livraison et par la même occasion les frais pour les entreprises.

Voilà pourquoi les entreprises doivent au mieux s’organiser entre elles afin de mutualiser leurs livraisons.

Cette pratique permet entre autres de :

  • Expédier de petites quantités à moindre coût.
  • Optimiser les tournées de livraison afin de réduire les dépenses.
  • Optimiser le taux de remplissage des camions livraison.
  • Annexer les pics et les creux d’activités.
  • Intensifier la fréquence de livraison.
  • Répondre de manière plus flexible à l’exigence des clients.

Néanmoins, cette technique comporte un inconvénient majeur, il faut s’assurer que les entreprises puissent communiquer et s’organiser entre elles. Cela nécessite la mise en place d’un système informatique commun et la mutualisation des tâches administratives. Les coûts de préparation de commandes peuvent aussi être amenés à être augmentés. 

Les tarifs logistique moyens pour une commande :

Entrées et mises en stock :

  • Palette : 3€ par palette (même prix pour les sorties)
  • Colis : 0,50€ par colis  (même prix pour les sorties)
  • Stockage palette : 0,30€/jour (palette 80×120)
  • Stockage en étagère : 0,45€/jour/mètre linéaire
  • Préparation de commande : 0,25€ par article
  • Gestion administrative : 120€ par mois

De nombreuses solutions existent afin de mutualiser vos frais de transport

Les TMS (Transport Management System), des logiciels permettant la planification d’expéditions et des tournées de livraison afin de définir les schémas de transport plus optimisés. Les TMS permettent aussi d’assurer le suivi en temps réel des livraisons en temps réel, cela permet pour l’entreprise d’être plus réactif en cas de problème ou via des notifications. Et le logiciel permet aussi l’édition de facture et de documents administratifs ce qui facilite la gestion.

Des plateformes existent afin de mettre en relation les transporteurs et les expéditeurs pour d’optimiser la demande :

La plateforme Chronotruck arrive à faire cela en temps réel. Vous pouvez donc réserver et avoir les tarifs en ligne, suite à ça :

  • La demande est envoyée au transporteur le plus proche
  • Le transport choisi ou non d’accepter la demande en 1 clic
  • Le suivi est géo-localisé jusqu’à la livraison
  • Envoi immédiat de la preuve de la livraison
  • Facture et notation du prestataire (avec une note moyenne de 4.6/5)

Les deux principaux avantages ici seront d’avoir l’accès à un transporteur en temps réel et d’avoir des offres même en période de pénurie, Chronotruck trouve une solution 97% des demandes.

www.chronotruck.com

Everoad met aussi en pratique cette méthode avec un réseau de 3000 transporteurs sur l’ensemble du territoire représentant 200.000 camions, ce qui fait d’Everoad le plus grand réseau de transport en France et en Europe.

Au même titre de Chronotruck, chez Everoad tout se fait en temps réel sur une plateforme web des plus optimisé possible.

www.everoad.com

Transport-online propose les mêmes prestations, mais se différencie notamment sur le BtoC. Tranport-online ne propose pas de réponse en 1h, ils prennent le temps d’analyser votre besoin par un logisticien expert afin de revenir vers vous avec un devis. L’enlèvement et la livraison de la commande se fait uniquement sur rendez-vous.

www.transport-online.fr

La solution idéale

solution mutualisation logistique

Source : http://www.defis-logistiques-champagne-ardenne.com

Bonne pratique n°2 : Le choix du transporteur

Le choix du transporteur est très important, en fonction de la localisation géographique plus ou moins éloignée de votre entrepôt (ou entreprise), des frais supplémentaires concernant le déplacement du transporteur seront engagés. C’est pour cela qu’il faut s’assurer que les locaux de votre transporteur soient les plus proche possible dès votre.

Il est nécessaire de comparer les différents tarifs entre les transporteurs et de choisir le plus compétitif en fonction de vos besoins (palettes, petit colis, gros colis…). Il ne faut surtout pas hésiter à challenger vos transporteurs par le biais d’appel d’offres par exemples.

Les indicateurs de performances afin de bien choisir son transporteur

Le choisir en fonction :

  • Des coûts moyen des opérations
  • Du délais moyen de livraison
  • Du taux de satisfaction
  • De la disponibilité du service client 
  • Du suivi de commande

Delaplace.pro vous trouve jusqu’à 3 partenaires logistiques sous 72h, incluant les services de transport. C’est gratuit, obtenez 3 devis rapidement en renseignant votre besoin logistique.

Bonne pratique n°3 : Analyser la facturation de vos livraisons

Êtes-vous déjà attardé sur les modes de facturation de vos transporteurs ? Si non, vous vous apercevrez que certains transporteurs peuvent facturer une expédition au poids et non à la palette, qui serait peut-être plus adapté pour vous. Le mode de facturation n’est donc plus basé sur la quantité (les flux physiques réel) mais sur le poids.

Des erreurs de facturation de l’ordre de 2 à 5% peuvent être commises par les transporteurs, c’est pour cela qu’il faut penser bien vérifier chaque facture.

Voilà pourquoi il faut penser à :

  • Optimiser vos chargements au maximum.
  • Regrouper plusieurs colis dans un seul, 
  • D’une part les coûts de transports sont optimisés, 
  • D’autre part les risques (sinistres, vol, casse) sont moindres car les flux de marchandises sont optimisés.

Bonne pratique n°4 : L’optimisation du matériel intralogistique

materiel intralogistique

Concernant le choix des machines et l’acquisition de celles-ci il faut privilégier certains moyens par rapport à d’autres, Delaplace.pro vous donne quelques conseils sur ce qu’il est préférable de faire.

Si vous souhaitez être propriétaire de vos machines, préférez d’utiliser un emprunt bancaire plutôt que de recourir à de l’autofinancement car le coût de financement est moins élevé pour ce type de matériel et cela vous permettra de garder votre trésorerie pour d’autres types d’investissement.

Vous pouvez aussi recourir à du leasing (crédit-bail), ce moyen de financement vous permet d’acquérir un bien ou une machine pour une durée, suite à cette durée vous aurez le choix d’acheter la machine ou bien de partir sur une autre par exemple. Cette méthode peut être avantageuse si vous voulez changer de machine assez régulièrement et avoir les dernier modèle sur le marché. Le leasing donne droit aussi à des avantages fiscaux notamment, pour l’entreprise cela est considéré comme étant des charges, qui sont par la même occasion déductible des impôts.

Bonne pratique n°5 : Ce qu’il faut savoir et le bon sens

Le fait de rouler avec des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés peut entraîner une surconsommation de carburant, par exemple un pneu dégonflé de 17% entraine une surconsommation de carburant de 1L pour 100km.

La climatisation joue un rôle essentiel dans la consommation de carburant, elle peut aller jusqu’à 0.7L pour 100km.

Et enfin un peu de bon sens, il ne faut pas hésiter à comparer les prix des carburants afin de s’approvisionner. Le gouvernement propose un comparateur de prix de carburant sur ce site : https://www.prix-carburants.gouv.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *