Économie collaborative

SITL : Rencontre avec Wing et Stuart

23 mars 2017

Nous participions du 14 au 16 mars 2017 à la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique (SITL). Nous avons rencontré à cette occasion deux acteurs-clés de la e-logistique : Wing pour le premier kilomètre, et Stuart pour le dernier.

Wing : le premier kilomètre clés en main

Vainqueur du trophée de l’innovation transport et logistique au SITL 2017 grâce au schéma de Ship-from-Store, Wing collecte les produits chez les commerçants et e-commerçants (à l’instar d’autres acteurs comme Cubyn) en moins d’une heure, les emballe et les expédie en choisissant un transporteur adapté.

packing colis wingCréée en 2015 par Jean-Baptiste Maillant, Justin Brottes et Antoine Sentenac leur but est d’accompagner les professionnels qui souhaitent se décharger de la livraison. Wing a aujourd’hui plus de 200 clients et gère jusqu’à 20000 colis mensuels (100 à 5000 par client). La mise en pratique pour une entreprise qui souhaite bénéficier de ce système est simple : soit en passant par le site via un formulaire d’inscription, soit via l’API gratuite sur différents CMS e-commerce.

Au delà de la collecte et de l’emballage, Wing propose également des services additionnels comme l’ajout de goodies, le multi-collecte ou l’inscription de logos sur les colis. Ce système de transit via Wing décharge ainsi les clients de toutes les contraintes liées à la préparation des colis et au dépôt en bureau de poste.

Aujourd’hui Wing est leader européen sur le marché du premier kilomètre (France & Royaume-Uni) et va continuer son développement sur 2017 en ouvrant de nouveaux marchés.

Stuart : les cyclistes du dernier kilomètre

Nous avons beaucoup entendu parler de Stuart ces derniers temps, et pour cause : GeoPost (filiale du groupe La Poste) a acquis le 7 mars 2017 l’intégralité de cette entreprise de spécialistes de la livraison urbaine rapide.

coursiers stuart parisCréée en 2015 par Clément Benoît et Benjamin Chemla, Stuart est une plateforme implantée en France, en Espagne et au Royaume-Uni. Elle connecte des commerces urbains à une flotte de coursiers à vélo ou en triporteurs, pour la plupart auto-entrepreneurs. Une de leurs ambitions comme Colisweb ou deliver.ee est de réinventer la livraison en intégrant la technologie à l’unité de la ville et à la livraison urbaine. La mécanique Stuart est entièrement automatisée : API, dispatch, géolocalisation en temps réel… Le tout au service de la « foodtech » mais aussi du (e-)commerce et des services. La plateforme déclare aujourd’hui plus de 5000 coursiers avec parfois des pics à 400 simultanément dans Paris. On ne peut pas dire que ce sont autant de camionnettes de livraisons en moins dans la capitale, mais Stuart participe, avec ses cyclistes, au désengorgement des flux de circulation dans la ville. Avec un modèle économique flexible, simple et sécurisé à la fois pour les commerçants, les clients et pour tout aspirant coursier, nul doute que nous verrons de plus en plus de sac à dos bleus dans les rues de nos métropoles.

Premier kilomètre, dernier kilomètre, Wing et Stuart illustrent parfaitement la tendance ressentie durant la SITL : à  l’heure où les flux de marchandises explosent dans les villes, qu’elles sont engorgées par le trafic routier et subissent des pics de pollution trés réguliers, nous sommes tous concernés par la problématique de l’optimisation des flux et de la livraison dans la ville.

Merci à Sarah, Antoine ainsi que Nicolas pour leurs différentes interventions.

Vous aimerez peut-être aussi