Actu Logistique

Black Friday : le nouveau défi logistique

28 novembre 2018

C’est la grande messe commerciale venue tout droit des États-Unis : le “Black Friday”, comme “vendredi noir”. Le but ici n’est pas de désigner une journée particulièrement maussade ou malchanceuse, non : aux USA, c’est un jour de soldes monstrueuses (50 à 80% de remise) sur des centaines de milliers de produits de tous horizons. Outre Atlantique, c’est le vendredi (chômé) qui suit le jeudi de la Thanksgiving, et c’est aussi le jour où les américains dépensent le plus.

Depuis quelques années maintenant, le Black Friday a fait son apparition en France : non seulement dans le retail, mais aussi sur internet. L’effet “Black Friday” dure ici 4 jours : du vendredi au lundi (le “Cyber Monday”) générant une quantité importante de commandes en ligne.

black friday ecommerce commande

Cet effet “Black Friday” n’est pas sans incidence pour les entreprises du transport et de la logistique, les préparant ainsi à appréhender techniquement le rush de Noël ainsi que les soldes de janvier.

Selon Le Blog du Modérateur et Adobe Analytics, le Black Friday 2018 a généré $6,2 milliards et l’ensemble du “Thanksgiving Weekend” plus de $24 milliards de dollars dans le monde. En France, selon RTL, rien que sur la journée du 23 novembre 2018, 50 millions de transactions par carte bancaire ont été enregistrées, soit quasiment 18% de plus qu’en 2017.

black friday logistique

Avec de tels chiffres au niveau mondial et français, les retails, e-commerçants et surtout la supply chain doivent s’adapter : En 2016, le Black Friday a été une des journées les plus actives de l’année pour les grandes plateformes logistiques. Amazon avait par exemple réalisé 970 ventes par minute et le meilleur chiffre d’affaire de son histoire en France selon Job Transport. Derrière les millions de transactions bancaires, se cachent des millions de paquets à préparer et à livrer.

Pour les géants du e-commerce mondial et français, c’est presque “facile” d’anticiper, de préparer et d’assurer durant la période du Black Friday ; en revanche pour une TPE / PME qui se lance dans le e-commerce c’est toute une autre histoire. Beaucoup de TPE / PME assurent elles-mêmes la préparation et l’expédition de leurs colis, mais face à un événement d’une telle ampleur, et pour ne pas se retrouver sous l’eau, il est préférable d’externaliser sa logistique. Mieux vaut confier cette tâche à des professionnels dont c’est le métier, qui ont prévu le Black Friday (ou toute autre grosse période commerciale) et savent gérer des pics d’activités conséquents.

logistique ecommerce retail

Pour les e-commerçants et les retailers, le “Thanksgiving Weekend” vient de s’achever, mais il va maintenant falloir faire face à la période de Noël et aux soldes de janvier : stocks conséquents, préparations de commandes, expéditions quotidiennes… Êtes-vous prêts à assumer ces actions chronophages au détriment de votre business ?

Externalisez votre logistique retail et/ou e-commerce sur www.delaplace.pro

Vous aimerez peut-être aussi

Aucuns commentaires

Laisser un commentaire